Le Cd en pleine crise, le vinyle revient prendre sa place !


En pleine crise de l’industrie disque, et alors que les ventes de fichiers MP3 sont loin de remplir leurs promesses, les ventes de vinyles explosent. Un phénomène qui bénéficie avant tout aux labels indépendants, loin d’être aussi alarmistes que les majors sur l’état du marché musical.

Il était promis à une mort certaine. Moins pratique à utiliser qu’un disque compact, plus fragile avec ses sillons qui se rayent à la moindre étourderie, et plus granuleux dans son rendu, le vinyle aurait dû mourir avec l’adoption massive du CD. Il prenait d’ailleurs de façon certaine la direction du musée pour y rejoindre les disques Victrola ou les 78 tours avant de faire finalement un retour inattendu, impulsé par des DJ qui ne les ont jamais véritablement quittés. Le disque vinyle séduit désormais également des consommateurs lassés par la froideur de la boîte plastique et la pureté trop industrielle du son renvoyé par les lecteurs CD. En ces temps de dématérialisation à l’extrême symbolisée par le MP3 et l’iPod, les amateurs retrouvent le goût de l’objet, des belles pochettes et du son plus chaud.

Aux Etats-Unis, Nielsen Soundscan a ainsi constaté une explosion du marché du vinyle en 2008. 1,88 millions d’albums sur disque vinyle ont été vendus l’an dernier outre-Atlantique. Un record jamais atteint depuis que Nielsen traque les ventes des ronds de plastique noir depuis 1991. Le précédent record avait été établi en 2000, avec 1,5 millions de LP vendus.

Alors que les ventes avaient progressé de 14 % entre 2006 et 2007, pour atteindre 990.000 exemplaires, elles ont quasiment doublé en un an. Dans le même temps, les ventes de CD continuaient de chuter pour passer de 553,4 millions de disques compacts vendus en 2006 à 360 millions en 2008. Les ventes de MP3, elles, ont progressé de 32,6 millions de fichiers vendus à 65,8 millions.

En France, le Syndicat National de l’Edition Phonographique (SNEP) minimise l’importance du phénomène. « Les chiffres définitifs de 2008 ne seront connus que la semaine prochaine mais la tendance serait en effet à une augmentation par rapport à 2007 et 2006« , nous confie le président du SNEP Hervé Rony. Toutefois « globalement le niveau des ventes baisse d’année en année« , tempère-t-il aussitôt. « On peut donc parler peut-être d’un léger rebond mais franchement ce marché est symbolique et fondamentalement marginal, voire anecdotique, sorti de quelques passionnés et du monde des DJ. On parle de moins de 200 000 unités« .

Alors, qui a dit que ce tout ce qui était vieux était ringard et dépassé ?

Source

Publicités

2 réflexions sur “ Le Cd en pleine crise, le vinyle revient prendre sa place ! ”

Poste un commentaire et réagis à l'article !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s