Facebook : vos informations nous appatiennent…


De nombreuses questions se sont posées quant à l’utilisation par les administrateurs de Facebook des données publiées par les utilisateurs. En effet, la base monstrueuse d’informations du site communautaire est aujourd’hui l’eldorado rêvé par tous les publicitaires du monde.Les modifications des conditions d’utilisation de Facebook inquiètent. Il y a quelques semaines, la mention évoquant « une licence perpétuelle et mondiale » sur l’ensemble des contenus publiés sur le réseau social a été incluse.

Réagissant à l’inquiétude de The Consumerist, Mark Zuckerberg, co-fondateur et président du réseau social s’est expliqué. Le jeune entreprenaute a réaffirmé lundi dans un billet que les 175 millions d’utilisateurs actifs de la plateforme « sont propriétaires de leurs informations et les contrôlent ».

Les conditions d’utilisation, par ailleurs disponibles uniquement en anglais, précisent pourtant que les utilisateurs « octroient à Facebook une licence perpétuelle et mondiale (…) de n’importe quel contenu publié pour n’importe quelle utilisation, y compris commerciale ou publicitaire. » Les quelques lignes impliquant « l’expiration automatique de cette licence » en cas de suppression des contenus par l’utilisateur ont été retirées dans le cadre de la mise à jour des conditions d’utilisation, au profit d’un paragraphe indiquant que « les contenus personnels (…) survivent à la fermeture d’un compte ».

L’objectif de la modification, a ajouté Zuckerberg, consiste à maintenir les contenus partagés (photos, messages, etc.) avec d’autres membres du réseau, même si l’expéditeur de ces contenus se désabonne. Autrement dit, si un utilisateur désactive son compte, mais que des messages ont été envoyés à ses contacts via Facebook, les destinataires pourront les conserver en toute légalité. Par extension, Facebook se met à l’abri d’éventuels procès.

Interrogée par l’AFP, la direction du réseau social d’origine américaine a ajouté : « nous ne revendiquons pas la propriété des matériaux téléchargés par les usagers ». Quoi qu’il en soit, une fois les contenus partagés par le biais de Facebook, l’internaute n’en aura plus le contrôle.

Cette modification des conditions d’utilisation du réseau social nous démontre une fois de plus que toute les informations que vous laissez sur le net (adresse postale, numéro de téléphone…), restent visibles à vie et à la vue de quasiment tout le monde.

Je ne saurais vous rappeler une fois de plus que Facebook ou plus globalement internet, ne sont des carnets intîmes sur votre vie. Alors faites très attention avant d’écrire quelques mots et quelques phrases en ligne. Vous pourriez les regretter toute votre vie !

Advertisements

Poste un commentaire et réagis à l'article !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s