WiP, Work In Progress. Web série sur les jeux vidéo pour Eurogamer


Le mois d’août se termine aujourd’hui. Mais ce n’est pas pour autant que l’été est quant à lui fini ! Bon, il est vrai que les températures sont bien redescendues et que le soleil se montre déjà beaucoup moins au cours de la journée…

Je vous parle de la pluie et du beau temps simplement pour introduire la web série de l’été sur Eurogamers.fr, WiP. J’ai suivi avec grand plaisir presque chaque jeudi, la saison 1 de Work in Progress depuis le 11 juillet 2013.

Réalisé par Katya Mokolo ( Kitsuney ) et écrite par Christophe Deroo ( Daddybear ), WiP suit les tribulations d’un dev’ qui cherche à créer le jeu parfait, à l’image des envies des joueurs. Interprété par Laurent Marion, notre dev’ s’est envolé pour l’E3 à Los Angeles afin d’être au plus proche des joueurs.

Voilà le scénario afin de poser le contexte de la web série et d’amorcer la suite de l’histoire… Evidemment, le game designer est un hipster de premier choix. On aurait bien envie de lui mettre quelques claques pour le faire redescendre de son nuage.

Rassurez-vous, la web série Work in Progress se charge de lui faire passer de très mauvais moments pour nous : )

Dans l’épisode 1, le héros (un jeune game designer) est poussé par la mode du crowdfunding, il décide enfin de tenter sa chance. L’idée est de créer le jeu dont tous les joueurs ont toujours eu envie. Il s’envole donc pour l’E3 (le salon mondial du jeu vidéo), de façon à pouvoir prendre la température des tendances actuelles de l’industrie. Mais une fois sur place il va apprendre à ses dépens qu’en matière de création il est difficile de contenter tout le monde.

Voir les photos bonus de l’épisode 1 de WiP – Work in Progress

Pour l’épisode 2, le jeune game designer se rend compte de ses erreurs. Il est bien décidé à modifier tout ce que pourrait lui porter préjudice pour le développement de son jeu vidéo. Notamment la campagne de collecte de fond en crowdfunding qui est modifiée en conséquence. Sauf que notre hipster sort des inepties aussi grosses que son égo. Ses bêtises vont lui mettre une claque en pleine figure !

Voir les photos bonus de l’épisode 2 de WiP – Work in Progress

Dans l’épisode numéro 3, second réveil difficile pour le développeur de jeu vidéo. Comme le jour d’avant, la nuit porte conseil. Raison de plus pour une nouvelle fois corriger le tir à propos de son projet de jeu. Le personnage (une femme) est modifié pour mieux coller aux attentes des joueurs, des passionnés. Et les joueuses de jeu vidéo, ce ne sont pas aussi des passionnées ?

Voir les photos bonus de l’épisode 3 de WiP – Work in Progress

Concernant l’épisode 4, on commence à s’attacher à ce hipster… Obligé de quitter son hôtel près du salon de l’E3, il se retrouve dans un motel à constater les dégâts causés par la raclée ramassée la veille au soir… Sa maman l’appel et ne comprend pas trop ce qui se passe pour son fiston, moquerie du web depuis quelques heures. Un blog est créé à son insu autour de ses récentes mésaventures.

Voir les photos bonus de l’épisode 4 de WiP – Work in Progress

Pour l’épisode numéro 5, c’est la chute. Notre hipster tombe de son pied d’estale. Surtout lorsqu’il voit un projet totalement bidon de crowdfunding financé à quasiment 200%, alors qu’il reste encore 22 jours afin la fin. Petit troll au passage sur le mode de collecte de fonds…

Voir les photos bonus de l’épisode 5 de WiP – Work in Progress

Dans l’épisode 6, le héros est contraint de partir dans le désert américain, valise à la main. Pendant qu’il galère à pied et n’en pouvant plus, un automobiliste s’arrête par chance pour emmener notre amis au nord. Une situation de plus qui montre au game designer que les avis de chacun concernant son jeu vidéo idéal sont différents. Emotions, plombiers, sal*pe de princesse… I believe I can fly !

Voir les photos et les bonus de l’épisode 6 de WiP – Work in Progress

Concernant l’épisode 7, le jeune dev’ arrive enfin à destination. Nouvelle prise de conscience… L’avis de tous ne peux pas être dans 1 seul jeu. Prêts à « prendre du recul » pour un jeu parfait ultérieur, notre hipster s’en va pécher.

Voir la vidéo bonus du dernier jour de tournage de la saison 1 de WiP – Work in Progress

Pour le huitième et dernier épisode, c’est une vidéo intégralement en pixel art (réalisée par l’excellent artiste 2080). Toujours dans le coffre de ses kidnappeurs, notre héros reçoit l’aide d’une petite perruche pour se sortir de cette mauvaise situation. Sous forme d’un jeu de point & click, le dernier épisode de la saison 1 de Work in Progress est un petit bijou…

Comptez sur moi pour vous proposer la saison 2 de WiP pour Eurogamer dès qu’elle sera disponible : )

Publicités

Poste un commentaire et réagis à l'article !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s